Billet coupe-file: Des billets avec accès prioritaire

Kuala Lumpur

Entrées sans attentes aux Tours Petronas

Entrées sans attentes aux Tours Petronas

Accès prioritaire aux Tours Petronas

ACHETEZ VOS BILLETS

Si vous prévoyez une escapade dans la partie du sud-ouest asiatique, vous avez la certitude de vivre une expérience unique et inégalable. Si votre destination de voyage -est Kuala Lumpur, vous ne pouvez pas manquer (c’est d’ailleurs totalement impossible de les manquer, vu leur hauteur) les Tours Petronas !  Nul besoin d’avoir déjà voyagé en Asie pour savoir de quelles tours nous parlons, elle apparaissent dans de nombreux documentaires et programmes de télévision, spécialement les sportifs, comme la Formule 1. Dans ce reportage nous vous proposons des tickets coupe-file pour les Tours Petronas et d’autres options de visite.

Option Basique → Entrée coupe-file aux Tours Petronas

Rejoignez le sommet des tours Petronas de Kuala Lumpur grâce à un billet coupe-file qui vous ouvre les portes de la plateforme d’observation et du célèbre Skybridge. Embarquez pour une ascension vertigineuse jusqu’au sommet des 88 étages de ce symbole construit pour refléter les ambitions technologiques de la Malaisie.

ACHETEZ VOS BILLETS


Les Tours Petronas se trouvent à Kuala Lumpur, capitale de la Malaisie, une zone en plein boom qui offre de plus en plus d’activités spectaculaires pour les touristes. Si Kuala Lumpur dans son ensemble n’est pas une ville luxueuse et très développée, il est vrai que la zone où se trouvent les tours est spectaculaire et étonnante, car il s’agit du quartier financier le plus important de la région et du pays.


Un peu d’histoire

Si vous allez effectuer un voyage en Malaisie et qu’un de vos arrêts est Kuala Lumpur, vous aimerez en savoir un peu plus au sujet de l’histoire de ces merveilleuses tours. Comme vous avez pu constater, les Tours Petronas sont des tours jumelles (comme les disparues tours du Word Trade Center de New York) et ont été construites par le très célèbre architecte argentin César Pelli (auteur de la polémique Tour Séville, connue également sous le nom de Tour Pelli).

Ces tours sont érigées il y a presque 20 ans, exactement en l’an 1998, et ont été à la tête des tours les plus hautes jusqu’en 2003, avant de perdre leur titre. Néanmoins, elles restent les tours jumelles les plus hautes du monde.


Peut-on les visiter?

Évidement ! Si vous voyagez à Kuala Lumpur, en plus de découvrir une ville pleine de culture et traditions, vous pourrez dire que vous êtes montés aux magnifiques Tours Petronas, qui ne sont pas spectaculaires uniquement de l’extérieur mais également à l’intérieur. Les vues que l’on a des étages les plus hauts sont simplement fabuleuses ! Accéder à l’édifice vous coûtera environ 35 euros (évidemment vous devrez payer en monnaie locale, le ringgit malaisien ou malasyan ringgit). Si vous ne voulez pas attendre, nous vous conseillons d’éviter la visite de Tours Petronas entre 15h et 19h.


Le Meilleur endroit pour voir les Tours Petronas

Bien que monter aux Tours Petronas soit un indispensable que vous ne devriez pas manquer, il est également intéressant de voir les Tours Petronas depuis un autre édifice au coucher du jour. Mais avec tous ces édifices, lequel choisir pour jouir des meilleures vues sur les tours ? Nous vous recommandons d’aller au “Traders Hotel Kuala Lumpur”, de monter à son Skybar (l’accès est gratuit) et de simplement profiter de la vue. De plus ils ont une carte délicieuse et, étonnamment, assez bon marché. Une recommandation ? Prenez un milk-shake aux fruits et des nachos avec du guacamole, vous serez au septième ciel !


Quelques curiosités sur les Tours Petronas

Pour que la visite soit plus amusante, nous vous proposons de vous livrer quelques secrets sur l’édifice. Les tours ont en tout plus de 32.000 fenêtres rien que sur la façade, sans compter les fenêtres intérieures, impressionnant ! Et savez vous quelle société a son siège dans les tours ? Ni plus ni moins que le géant Microsoft. Son pont suspendu pèse 400 tonnes et, pour des raisons de sécurité, seulement 1000 personnes sont autorisées à y circuler chaque jour.


Conseils Tours Petronas

Le transport public est la meilleure option pour vous rendre de votre hôtel ou de l’aéroport jusqu’au centre-ville. Une fois arrivés dans la zone, le mieux est de commencer par la visite de l’intérieur des tours ; la Tour numéro un renferme les bureaux de Petronas et d’autres compagnies comme Huawei, tandis que la Tour numéro deux est celle qui est ouverte au public. Les ascenseurs à grande vitesse sont capables de monter 86 étages en seulement 90 secondes. Ils ont une capacité de 25 personnes dans le cas des ascenseurs touristiques et de 10 pour les employés. Les ascenseurs touristiques se composent de deux cabines ; la première s’arrête aux étages impairs et la seconde, aux étages pairs.

La première visite est celle du pont suspendu qui relie les deux tours, le Skybridge : il se trouve au 44ème étage, à 170 mètres de hauteur et, même s’il est ouvert au public, les visites se limitent à 1000 personnes par jour. En plus d’offrir les meilleures vues sur la ville, ce pont est un système d’évacuation en cas d’incendie, une sortie de secours d’une tour à l’autre. De l’extérieur, cette zone est celle qui donne une forme de « M » aux tours, l’initiale de la Malaisie. La visite continue ensuite jusqu’au sommet des gratte-ciels, l’Observation Deck, qui se situe au 86ème étage, à 452 mètres de hauteur. Nous vous conseillons de vous rendre à l’observatoire pour mieux admirer le coucher du soleil.

Après avoir profité des meilleures vues sur la ville, il reste encore un peu de temps pour visiter le Petronas Philharmonic Hall, la première salle de concert de Malaisie, une merveille de l’ingénierie réalisée par César Pelli qui s’est inspiré des théâtres traditionnels européens. Cette salle peut accueillir jusqu’à 920 spectateurs. L’avant-dernier arrêt se fait ensuite au Suria KLCC, un centre commercial de 140 m² avec des boutiques de luxe, une galerie d’art, un centre de sciences et même un aquarium. Pour finir, il est possible de se promener tranquillement dans le Parc KLCC, un espace vert de 20 hectares où l’on retrouve jusqu’à 1900 arbres indigènes et un lac artificiel de 10000m².


 

Évaluez cet article

Vous pouvez noter de 1 à 5. Nous vous remercions de votre contribution!

Note moyenne 5 / 5. Nombre d'évaluations: 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *